2021 : By Lyah Renar

Phase 2 : Si ça coince, c’est que ce n’est pas le moment.

By 27 avril 2021 No Comments

Hummm…Ma tête, plus précisément mon 3e oeil.  J’ai l’impression que ça pulse, qu’elle est lourde, prête à imploser.

Si tu n’as pas lu mon post précédent Il y a des moments où rien ne va … Je t’invite à le faire, car c’est un peu comme une saga, en Immersion dans l’une de mes Sublimations du moment.
Ces dernières semaines ont été effectivement très intenses en terme de canalisations, de pensées, de réflexions, d’inspirations, pour moi et aussi pour mes merveilleux et merveilleuses Sublimes. Le 21/04 ( oh my god ça fait 25 !) ma dent numéro 25 s’est cassée, sans crier gare. Comme ça d’un coup. Elle ne me faisait pas mal, elle n’avait pas de problème et pourtant crac …

Puis samedi j’ai ressenti un appel de ma Luna.

Elle m’a invitée à créer pendant le week-end, sans réfléchir, sans mentaliser … juste créer… Ce que j’ai fait, à moitié je dois l’avouer… Hier après-midi dimanche 25 Avril, session de travail pour les ateliers STSL du week-end prochain en Martinique. Ça fuse, c’est fluide, la connexion est nickel, les choses s’emboîtent. Puis 21h, c’est la cata. L’heure du Live sur le HD a sonné. Changement de salle inexpliqué… puis on ne m’entends pas, on ne me voit pas ! Mais que passa Lyah ? Box, téléphone… rien à faire, ça ne veut vraiment pas. Je redémarre, je reviens, je force encore un peu. Puis je réalise : C’est bon, arrête les frais !

Si ça coince, c’est que ce n’est pas le moment.

Si ça coince c’est que quelque chose n’est pas alignée. Je prends du recul, j’informe, les personnes présentes ainsi que mon invitée. J’interromps le live. C’est une première, pourtant je ne ressens aucune pression. Je prends une douche, je m’allonge, j’accueille sereinement. Certains tentent de me rassurer, mais aussi difficile que ça puisse paraître, je ne me sens pas stressée, bien au conttraire, je suis en Paix, je fais confiance.
Que s’est-il passé ce soir et cette semaine ? Nous sommes le 25, l’un de mes nombres d’or. Précisément, celui qui symbolise, la mort, la fin. Je suis en train une fois de plus de mourir d’une certaine façon. 

C’est simple, je n’ai écouté qu’à moitié. 

Ben ouais, je suis têtue, tu as oublié ? Je ne cherche pas davantage, je me couche et m’endors quasi instantanément.
Le lendemain matin, je me réveille d’un rêve assez étrange mais révélateur. Nous sommes à la veille de la Pleine Lune, le 26, le nombre d’or qui symbolise la Renaissance. J’ai mal, des douleurs familières. Ça tire, ça contracte dans ma Yoni. Je ne sais même plus trop où j’en suis dans mon cycle, mais j’ai l’impression d’être en phase prémenstruelle prolongée avec des petites sournoiseries de mes règles. Mais c’est bien plus douloureux que de simples douleurs pelviennes. C’est autre chose. Je m’en rappelle : celles des fausses couches. Ces « expulsions prématurées », déchirantes et traumatisantes. Je ne suis pas enceinte, c’est sûre. Mais ma Yoni est en train de libérer des choses. Transmuter des mémoires. Je suis en train d’accoucher d’une certaine façon. 

La semaine dernière chaque fois que tout dysfonctionnait c’était quand je m’obstinais vers une voie qui n’est pas celle que me souffle ma Luna.

Ce n’est pas le moment Lyah… Mais pourtant, « il faut »,  « je dois ». Je connais le refrain… ça ne fonctionne pas avec moi, pourtant c’est exactement ce que j’ai fait. Et oui je suis humaine. Mon mental est aussi têtu que moi. Du moins c’est de lui que je tiens cela. Voilà la différence entre choix du coeur et choix de « raisons ». Voilà un bel exemple de manifestation de ce que j’appelle ton Plafond de verre d’évolution. J’ai dévié le flow d’énergies positives qui était en train de m’arriver. Je l’ai tellement dévié que j’ai attiré des imprévus, des accidents, des manifestations physiques ( la dents cassées, les douleurs, diarrhées…).  Mon coeur se serre, un mot me vient « protection ».

Une fois que je l’ai écrit tout se détend en moi.

C’est bien là, la source de ce marasme inconscient. J’ai cherché à me protéger. De quoi ? De toutes ces belles manifestations, toutes ces sollicitations qui m’arrivent et me permettent de passer ce cap, ce niveau supérieur. Toutes ces concrétisations pour des missions, des conférences, des créations qui correspondent en tout point à ce que je désire ardemment. Pourtant mon plafond de verre s’est affolé : Lyah mais c’est trop ! Comment va-t-on faire ? Es-tu sûre que tu le mérites ? Ouais mais c’est trop beau pour être vrai, tu vas redescendre vite et ça fera encore plus mal !/

Toutes ces phrases, toutes ces croyances, ces inquiétudes ne sont que le fruit de ma peur, de mon mental. Je ne cherche pas à les combattre, bien au contraire. Je les accueille, je les comprends, je leur souris et les rassure. Tout va bien !

Aujourd’hui je te l’écris : Oui je le mérite !

Pour bien accueillir tout cela, j’ai besoin de ralentir, de célébrer, de prendre le temps de savourer, d’intégrer. Sauf que je ne l’ai pas fait. J’ai cédé … Sauf qu’il y a une part de moi, de ce que je suis profondément, que je continue d’étouffer. 

Car toutes ces petits accidents ont commencé juste après avoir pris le temps de poser toutes ces belles sollicitations. En réalité, ça a commencé par la diarrhée ! Ben ouais pas glamour mais le caca est un signe très évocateur… on libère, on vidange on fait  de la place.

J’ai reçu des messages, des inspirations que j’ai inconsciemment ignorées.

Toutes étaient en lien avec elle, cette part de moi que j’assume, mais discrètement… Le plus beau c’est qu’en réalité tout le cheminement est en cohérence. D’ailleurs le 24 Avril, je t’ai écrit une super inspiration que je n’ai pas encore envoyée. Elle est piquante et tellement révélatrice. Car il y a cette part de moi que j’ai de la facilité à camoufler. La Lyah coquine, féline, douce, sensuelle, piquante. Chaque fois qu’elle se présente, je la vois comme une enfant qui réclame de l’attention à ses parents. Elle demande à jouer, à s’amuser, de façon légère, libre et à qui on répond «  Pas maintenant Luna, tu ne vois pas que je travaille, un peu de sérieux. »  Alors elle fait des bêtises, elle casse, elle se fait entendre, jusqu’à ce qu’on lui accorde l’attention dont elle a besoin. Ou mieux elle se sent petite, insignifiante, immature, et donc se cache, se taie et reste murée dans le silence, voulant presque disparaître, se faire discrète, ainsi on n’aura aucun reproches à lui faire.
Aujourd’hui je suis le parent et Luna à la fois. Elle a besoin de s’exprimer et je ne lui laisse pas suffisamment de place. Alors elle se cache, se taie, disparaît. 

En écrivant cela, je prends conscience de ce qui se joue.

Je pose alors l’intention, l’engagement de faire encore mieux pour lui faire de la place, de l’honorer, la célébrer et l’assumer au même titre que les autres parts de moi que je considère comme plus « sérieuses ». J’étais loin de m’imaginer à quel point une fois de plus les manifestations de cette intention posée précédemment seraient si rapide . Je l’ai affirmée clairement, voilà ce qui a changé. J’ai besoin de dire les choses,  concrètement. Mon énergie de Manifestor est en action. La phase 2 de la Sublimation est enclenché : L’engagement. J’étais loin de m’imaginer que la 3e suivrait de si près et de cette façon. Je t’en dis davantage dans la suite demain.

En attendant prend le temps de te poser et de te demander où tu en es dans ce processus.

As-tu pris le temps de faire un état des lieux de ce que tu vis actuellement. Prends un crayon et une feuille, note ce qui te pèse, les signes de ce qui se manifestent pour toi en ce moment. Peux-tu faire un lien. Où en es-tu ? Sais tu dans quelle direction tu te diriges ? Pose une intention en ce sens. Es-tu prêt.e à faire un pas supplémentaire en t’engageant à faire de ton mieux pour oser te sublimer ? C’est le moment, je t’offre l’espace pour le faire. Note en commentaires ce que cette pleine lune t’a permis de mettre en lumière. En quoi as-tu besoin de soutien ? Dis nous tout en commentaires.

Je voulais faire le premier Salon de Sublimation spécial Pleine Lune ce soir dans Immersion.

Parce que je constate que beaucoup de personnes autour de moi sont très secouées. Mais j’ai décidé de l’ouvrir à tout le monde. Si tu as envie d’échanger, de déposer ce qui a été mis en Lumière grâce aux énergies lunaires très puissantes, aller vers la prochaine étape de la sublimation dans un cocon secure, puissant et plein d’Amour, je te donne rendez-vous plus tard à 21h ( Toulouse) – 15h (Antilles). 

Zoom ou insta ?

En vrai, j’ai envie de vous voir aussi, donc je pense plus zoom mais c’est si ça veut bien ! Et puis quoi encore « Ça voudra, n’est-ce pas ! » Madame la Lune tenez-vous bien s’il vous plaît nous avons besoin de nous retrouver. Le feu de nos coeurs, nos sourires remplacera celui du feu de joie fait de bois. Que tu sois en pyjama, dans ton lit, au boulot, sur la route (avec le bluetooth hein c’est mieux), viens prendre une bouffée d’oxygène de belles énergies ce soir.  Pour te connecter clique sur le lien : https://zoom.us/j/92028460541

En attendant je te souhaite une belle journée et je te retrouve ce soir.

Avec beaucoup d’Amour !

Lyah

PS : Il reste 5 jours uniquement pour rejoindre la famille Moon ou All Inclusive de mon membership Immersion. C’est la partie intensive où nous vivrons au moins 6 mois de Sublimation profonde. Alors clique dès maintenant sur le lien  et fais ton choix  : https://amnevieacademy.podia.com/immersion

Lyah

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Leave a Reply